LA MELATONINE, HORMONE IMPRESSIONNANTE

 

 

 

 

La Mélatonine est très puissante pour réguler le sommeil et combattre les insomnies. C’est l’hormone du bien être, de la détente et surtout du sommeil profond et réparateur. Elle permet au corps de se régénérer pendant la nuit en accédant à plusieurs phases
de sommeil importantes, nécessaire au bon nettoyage de l’organisme et à sa vraie régénération profonde. Elle améliore la qualité du sommeil et diminue les réveils difficiles le matin. C’est donc l’hormone par excellence de l’être humain pour réguler le réveil et le sommeil, combattre les insomnies importantes, les réveils chroniques pendant la nuit.

La Mélatonine va agir comme un puissant somnifère naturel, cependant, une supplémentation n’apportera pas des effets somnifères les premiers jours, le corps ayant besoin d’accumuler et stocker l’hormone progressivement afin de retrouver l’équilibre nerveux et de combler les manques passés en Mélatonine. C’est pour cette raison que vous entendrez souvent des personnes témoignant des échecs de la Mélatonine. ( Soit une prise à court terme, soit un grammage insuffisant, soit une Mélatonine de mauvaise qualité comme celle vendue en supermarché par exemple ).
Une fois l’équilibre retrouvé, la Mélatonine agit alors comme un excellent équilibrant de tout le système nerveux et du fonctionnement du cerveau.

Elle renforce le système immunitaire: La mélatonine fait basculer le système immunitaire dans un mode anti-inflammatoire qui diminue les attaques à la gaine de myéline. Elle agit directement sur deux types de lymphocytes T : d’une part elle diminue la formation du type Th17 qui sécrète de l’interleukine-17 contribuant au processus inflammatoire; et d’autre part elle augmente le développement du type Tr-1 qui, lui, a une activité anti-inflammatoire. Elle agit comme un puissant antioxydant, comme un neurotransmetteur efficace et comme un excellent protecteur de l’ADN et de l’immunité.

La Mélatonine favorise le maintien de l’ADN, le développement de cellules saines, non cancéreuses. Elle diminue le vieillissement prématuré des cellules, participe à la prévention des dégénérescences, des mutations de cellules anormales, des cancers et des maladies auto-immunes.

Elle protège l’intégrité et la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique ( voir l’étude dans pubmed ci-dessous ) .

Elle protège les os contre la toxicité induite par le cadmium. ( Voir l’étude dans pubmed ci-dessous ).

Elle est bénéfique pour l’épilepsie, les patients atteints d’épilepsie intraitable ont présenté une amélioration significative de la résistance au coucher, de la durée du sommeil, de la latence du sommeil, des excitations nocturnes fréquentes, de la marche pendant le sommeil, de la somnolence diurne excessive, de l’énurésie nocturne, du grincement forcé des dents, de l’apnée du sommeil et des scores de somnolence d’Epworth. Il y a également eu une réduction significative de la gravité des crises. Ainsi, l’utilisation de mélatonine chez les patients souffrant de crises intraitables a été associée à l’amélioration de nombreux phénomènes liés au sommeil et à la gravité des crises.

La wi-fi inhibe les effets positifs de la mélatonine sur l’épilepsie et elle a également des effets négatifs sur les lésions neuronales hippocampiques. Ces effets du Wi-Fi peuvent se produire via des voies oxydatives.

La mélatonine améliore les lésions cérébrales et protège contre les AVC ischémiques.

Elle combat la dépression chronique. Elle agit sur le retour profond de tout l’équilibre nerveux, le stress, l’anxiété, les peurs profonde, la paranoïa. Son action est très efficace sous forme de cure, où elle améliore le calme interne, diminue les tensions
internes chroniques et favorise le relâchement nerveux et musculaire. Elle augmente la production de neurotransmetteurs dans l’équilibre nerveux.

Elle améliore considérablement l’apprentissage, la mémoire et la concentration. Elle améliore très efficacement les réponses au niveau du cerveau, les réflexes mentaux, la vivacité d’esprit et diminue ainsi les pertes de mémoires chronique.
Plusieurs études scientifiques ont démontré qu’elle combattait les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et l’hyperactivité. C’est une hormone excellente pour lutter contre la fatigue chronique et nerveuse, en particulier pour les personnes restant concentrer longtemps sur un projet ou sur l’ordinateur comme les informaticiens et les ingénieurs. Elle améliore également la récupération physique après une fracture sportive, une blessure ou un choc violent, notamment en favorisant le sommeil réparateur.

Elle joue un rôle majeur dans le métabolisme, la digestion et l’assimilation des vitamines, protéines et minéraux, tout particulièrement le calcium, le magnésium et le phosphore. Elle améliore ainsi la croissance physique, musculaire et nerveuse. Elle renforce la résistance et la croissance des os, des muscles, des cheveux, des dents et des ongles.

La Mélatonine a une excellente action sur la protection du système cardiovasculaire, du coeur et des artères. Elle diminue la formation de caillots sanguins empêchant la bonne circulation sanguine. Elle combat très efficacement l’hypertension artérielle, régule l’hypotension et améliore la régularité des battements de coeur. Elle a une action particulièrement efficace pour combattre les dysfonctionnements cardiaques chroniques, surtout quand elle est prise sous forme de cures longues et quotidiennes.

Elle est un outil puissant pour lutter contre les dysfonctionnements oculaires tels que l’uvéite, le glaucome, la dégénérescence maculaire liée à l’âge et la rétinopathie diabétique. Elle protège les tissus oculaires en éliminant les radicaux libres et en réduisant les médiateurs inflammatoires.

Elle a également des effets positifs sur les symptômes de la Fibromyalgie. ( Voir l’étude dans Pubmed ci-dessous ).

 

CARENCES : 

Une carence peut avoir de lourdes conséquences sur le sommeil, ce qui amène une boucle infernale avec des insomnies chroniques, des dépressions profondes, du stress, des problèmes de métabolisme, des problèmes digestifs, un manque d’appétit, des problèmes immunitaires, des problèmes de circulations sanguine et des retards de croissance chez l’enfant et l’adolescent.

Fatigue, sommeil agité, difficultés à l’endormissement, lever difficile, sentiment de n’être pas reposé, impression de ne pas avoir envie d’aller se coucher, mauvaise résistance au décalage horaire… Il est également possible d’être irritable, inquiet, anxieux, agressif ou tendu.

Une carence entraîne une diminution des globules blancs et une fragilisation des défenses naturelles du corps.

 

Mélatonine dans les aliments : 

On a détecté des quantités notables de mélatonine dans un certain nombre d’aliments : tomates, cerises, olives, orge, riz, noix, raisin. Cependant, pour un même végétal, les concentrations en mélatonine diffèrent non seulement selon les espèces mais également selon les variétés. Ainsi, par exemple, pour le raisin, les variétés Nebbiolo et Croatina ont des niveaux très élevés de mélatonine : 0,8 à 0,9 ng/g alors que le Cabernet franc n’en contient que 0,005 ng/g.

Les nutriments qui favorisent la synthèse de mélatonine

Un certains nombre d’études, la plupart sur des animaux, tendent à prouver l’importance des vitamines B, du zinc et des acides gras polyinsaturés. Il est donc important de vérifier que vous en consommez suffisamment pour avoir un taux de mélatonine correct.

 

Mélatonine : un examen de ses fonctions et effets potentiels sur les maladies neurologiques.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31718830

 

Mélatonine : implications pour les maladies oculaires et le potentiel thérapeutique.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31724508

 

La mélatonine protège l’intégrité et la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique en inhibant la métalloprotéinase matricielle-9 via la voie NOTCH3 / NF-κB.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31811815

 

La mélatonine protège les os contre la toxicité induite par le cadmium via l’activation de la voie de signalisation Wnt / β-caténine.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31809235

 

Mélatonine et problèmes liés au sommeil chez les enfants atteints d’épilepsie intraitable.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20304327

 

Mélatonine : un agent anti-tumoral pour l’ostéosarcome.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31798348

 

La mélatonine protège contre les AVC ischémiques en modulant la polarisation des microglies / macrophages vers le phénotype anti-inflammatoire par la voie STAT3.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31793209

 

Le Wi-Fi diminue l’ effet protecteur de la mélatonine et augmente les dommages neuronaux hippocampiques dans les crises de modèle induites par le pentylènetétrazole chez le rat.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31785933

 

La mélatonine dans le traitement des symptômes de la fibromyalgie: une revue systématique.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31783341

 

La mélatonine inverse le stress oxydatif et le dysfonctionnement mitochondrial causés par le LETM1.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31777134

 

 

MÉLATONINE

https://mr-ginseng.com/melatonine/

 

MÉLATONINE

https://mr-ginseng.com/melatonine-bienfaits/

 

https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2015/12/21/lumiere-melatonine-systeme-immunitaire

https://www.thierrysouccar.com/sante/info/les-aliments-riches-en-melatonine-2165

 

 

LE FLUOR AUGMENTE LE RISQUE D’HYPOTHYROIDIE

 

 

 

 

 

L’ajout de fluorure à l’approvisionnement en eau a été qualifié de meurtre à grande échelle . Mais que votre ville l’ajoute ou non à votre eau potable, vous ingérez probablement cette toxine tous les jours. 

Vous êtes exposé au fluor si vous prenez des médicaments sur ordonnance tels que le Prozac, si vous nagez dans des piscines ou si vous vous asseyez dans des spas. Il s’agit de produits conventionnels comme la laitue, ainsi que de produits de boulangerie et de pain commerciaux. Il peut s’agir de boissons telles que du thé glacé, du vin et de la bière à base d’eau municipale, ou de préparations pour nourrissons. Et bien sûr, c’est dans le dentifrice. Il est même possible que des casseroles et des poêles recouvertes de téflon se glissent dans votre nourriture. 

En plus d’ augmenter le risque de décès , le fluorure calcifie également la glande pinéale et durcit les artères . Et cela augmente le risque d’hypothyroïdie .

Minimiser votre exposition au fluorure est important. Mais dans le monde actuel, cette toxine est difficile à éviter complètement. C’est pourquoi il est essentiel de désintoxiquer votre corps du fluorure. 

L’iode chasse le fluorure

Nettoyer votre système de fluorure n’est pas la même chose que de vous débarrasser du mercure ou de l’arsenic. Le fluorure n’est pas un métal lourd. C’est un halogénure de la même famille que le brome et le chlore. Le fluorure, le brome, le chlore et le perchlorate se lient tous aux récepteurs de l’iode dans le corps et déplacent l’iode. 

Le perchlorate est une molécule artificielle combinant oxygène et chlore. Il est utilisé pour les combustibles de fusée et les processus industriels et contamine nos réserves d’eau.  

Selon le Dr Mark Sircus , le seul moyen efficace de désintoxication du perchlorate, du fluorure ou d’autres halogénures est l’iode. [i]   La chélation et les autres méthodes de désintoxication des métaux lourds peuvent ne pas être aussi efficaces.  

Charger le corps avec de l’iode déplace le fluorure des récepteurs cellulaires et chasse le fluorure du corps dans l’urine. 

Votre corps ne peut pas produire d’iode. Vous devez l’obtenir à partir d’aliments ou de suppléments. Et malheureusement, on estime que pas moins de 74% des Américains sont déficients en cet élément crucial.   

Les algues constituent la meilleure source alimentaire d’iode . Les légumes de mer comme le wakame, le nori, le kombu (varech), l’arame et le dulse sont les sources les plus riches en iode. Une seule cuillère à soupe de paillettes de dulse séchées contient environ 750 µg d’iode. La quantité quotidienne recommandée par le gouvernement est d’environ 150 mcg.

Parmi les autres bonnes sources d’iode figurent les fruits de mer (saumon, homard, pétoncles, morue et crevette). Les canneberges, le yogourt, les pommes de terre, les fraises et les haricots blancs contiennent également de l’iode, mais en quantités bien moindres.

Vous pouvez également trouver des suppléments d’algues, tels que des comprimés de varech, dans la plupart des magasins d’aliments naturels. 

Les suppléments d’iode sont également largement disponibles. Les comprimés Iodoral ® contiennent 5 mg d’iode et 7,5 mg d’iodure de potassium. Une dose typique est de 6,25 mg ou 12,5 mg d’iode et d’iodure combinés. Nous préférons les formes alimentaires car elles sont moins susceptibles d’avoir des effets secondaires, car votre corps a probablement plus de contrôle sur ce qu’il absorbe dans un complexe alimentaire que lorsqu’il est pris sous forme isolée. 

La détoxication au fluor à l’aide d’iode peut déclencher des symptômes tels que maux de tête, agitation et palpitations lors de la libération de fluor. Pour minimiser ces effets, il est important de faire appel à un spécialiste de la santé naturelle. Selon le Dr David Brownstein dans son livre « L’iode: pourquoi en avez-vous besoin, pourquoi vous ne pouvez pas vivre sans elle », une cure de désintoxication à l’iode devrait comprendre un plan nutritionnel ainsi que du sel de mer non raffiné, du sélénium, de la vitamine C et une vitamine B complexe. 

Dans le même temps, comme pour tout nettoyage, votre foie aura besoin d’un soutien supplémentaire. Les aliments de nettoyage du foie comprennent l’ail, le curcuma, les graines de lin, le chardon-Marie, les citrons et les avocats.

Et buvez toujours beaucoup d’eau lorsque vous vous détoxifiez. 

Bien que l’iode soit le meilleur moyen de se désintoxiquer du fluorure, des études montrent que d’autres méthodes peuvent aider à réparer les dommages causés par le fluorure dans l’organisme. 

La curcumine combat la toxicité du fluor

Dans une étude publiée dans Pharmacognosy Magazine , la curcumine protège contre les effets néfastes du fluorure sur le cerveau. [ii]

D’autres études montrent que la curcumine, l’ingrédient actif du curcuma, protège également les reins contre la toxicité du fluorure. [iii]   Et il a été démontré que la curcumine prévient les dommages de l’ADN causés par le fluorure dans les lymphocytes humains. [iv]

Tamarin élimine le fluorure des os

Le tamarin est une épice africaine couramment utilisée en médecine ayurvédique. Dans une récente étude randomisée de contrôle du régime alimentaire, des chercheurs indiens ont étudié l’effet du tamarin chez 30 sujets vivant dans une région où les niveaux de fluorure naturel sont élevés. Après deux semaines, le groupe prenant du tamarin avait une augmentation significative du fluorure excrété par l’urine. Les chercheurs ont conclu que le tamarin avait mobilisé du fluor des os et l’aurait entraîné dans l’urine.    

Dans une autre étude, des écoliers indiens mangeaient 10 grammes de tamarin par jour. Après 18 jours, leur excrétion de fluorure était considérablement accrue. Les chercheurs ont conclu que le tamarin pourrait retarder la fluorose en améliorant l’excrétion de fluorure dans l’urine.

Le tamarin est un arbre tropical. Sa pulpe, son écorce et ses feuilles peuvent être utilisées pour fabriquer une teinture ou un thé. Les feuilles, les fleurs, les fruits et les graines sont utilisés pour faire des caris, des lentilles, des salades, des ragoûts et des soupes.

Les études animales montrent également les avantages de la nutrition contre le fluor:

Pour des composés plus naturels dont il a été prouvé qu’ils réduisent les effets du fluorure, consultez la page Green Med Info sur la toxicité du fluorure .

 

Références

[i] http://drsircus.com/medicine/iodine/iodine-protects-fluoride-toxicity#_edn3

[ii] Sharma C, P Suhalka, P Sukhwal, N Jaiswal, Bhatnagar M. La curcumine atténue la neurotoxicité induite par le fluor: une preuve in vivo . Pharmacognosy Magazine . 2014; 10 (37): 61-65. doi: 10.4103 / 0973-1296.126663.

[iii] Seyed Fazel Nabavi et al., « Effets protecteurs de la curcumine contre la toxicité induite par le fluorure de sodium sur les reins du rat ». Biol Trace Elem Res . 2012; 145 (3): 369-74. Epub 2011 7 septembre. PMID: 21901432

[iv] Hemlata Tiwari, Mandava V Rao, « La supplémentation en curcumine protège des effets génotoxiques de l’arsenic et du fluorure ». Food Chem Toxicol . 17 février 2010 Epub 2010 17 février. PMID: 20170701

 

http://www.greenmedinfo.com/blog/how-detox-fluoride

 

LES BROCOLIS SONT ARRIVES DANS VOTRE PANIER

 

  • Calcium
  • Fer
  • Magnésium
  • Phosphore
  • Potassium
  • Sodium
  • Zinc
  • Cuivre
  • Manganèse
  • Sélénium

 

  • Vitamine C
  • Thiamine (Vitamine B1)
  • Riboflavine (Vitamine B2)
  • Niacine (vitamine B3 ou PP)
  • Acide pantothénique (Vitamine B5)
  • Vitamine A et provitamine A
  • Vitamine K

 

Riche en antioxydant le brocoli est vraiment un allié pour nous, pourtant il fait souvent grimacer les grands comme les petits.

Ce fût mon cas pendant plus de 40 ans jusqu’à ce que je découvre le brocoli semi cuit , sauté moins de 30 secondes au wok.  Wouahhh une révélation, j’aimais enfin le brocoli et j’ai donc prit conscience que c’était juste le faite qu’il soit cuit qui ne passait pas, comme beaucoup d’autres légumes d’ailleurs, par exemple le chou, la betterave, le navet etc… Faites le test avec des légumes que vous n’aimez pas, crus ou 5 mn en cuisson vapeur, qui sait, vous allez peut être vous réconciliez avec 1 ou 2 légumes…

J’ai donc cherché sur internet une recette de brocoli cru et j’en ai trouvé une qui non seulement est délicieuse mais grâce aux différents aliments qui la composent, cette salade est une vrai potion magique pour nos pathologies, voici les ingrédients :

  • Brocoli
  • Ail
  • Noix
  • Spiruline
  • Huile ( lin, cameline, noix, chanvre, olive, colza … )
  • Vinaigre ( cidre, noix ou du citron )
  • Moutarde
  • Sel
  • Poivre

Coupez le brocoli en fines tranches, y rajouter 1 ou 2 ails écrasés, les noix brisées en petits morceaux et incorporez votre vinaigrette. Laissez votre salade dans le frigidaire pendant 30 mn avant dégustation.

 

AIL :  est un antibiotique naturel puissant, antioxydant, antifongique,

Vitamines : Bêta-carotène, thiamine (vitamine B1), riboflavine (vitamine B2), niacine (vitamine B3), Acide pantothénique (vitamine B5), vitamine B6, acide folique (vitamine B9), acide ascorbique (vitamine C)

Minéraux : Calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, sodium, zinc, manganèse, sélénium

 

NOIX : source de protéines, antioxydant, très riche en oméga 3 , un allié pour notre cerveau et ses problèmes cognitifs. Riche en fibres, mélatonine

Vitamines B9, B6, B3, B5, E, A

Potassium, magnésium, phosphore, fer, calcium, zinc, cuivre

 

SPIRULINE : antioxydant, stimule le système immunitaire, détoxifie l’organisme des métaux lourds, polluants, radiations nocives.

Riche en vitamines : B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, D, E, K, A, bêta-carotène, chlorophylle…

Calcium, fer, phospore, magnésium, zinc, cuivre, manganèse, chrome, sodium, potassium, sélénium.