VACCIN HPV REDUCTION DU NOMBRE DE GROSSESSES

 

 

 

 

Une probabilité réduite de grossesse chez les femmes aux États-Unis âgés de 25 à 29 ayant reçu une injection de vaccin contre le virus du papillome humain.

 

Les taux de natalité aux États-Unis ont récemment diminué.

Les taux de natalité pour 1000 femmes âgées de 25 à 29 ans sont passés de 118 en 2007 à 105 en 2015.

Un facteur peut être la vaccination contre le virus du papillome humain (VPH).

Peu de temps après l’homologation du vaccin, plusieurs cas d’insuffisance ovarienne primaire ont été signalés. 

Cette étude a analysé les informations recueillies dans le cadre de l’Enquête nationale sur la santé et la nutrition, qui représentait 8 millions de femmes âgées de 25 à 29 ans résidant aux États-Unis entre 2007 et 2014.

Environ 60% des femmes n’ayant pas reçu le vaccin, étaient enceintes au moins une fois, alors que seulement 35% des femmes exposées au vaccin avaient conçu.

Pour les femmes mariées, 75% d’entre elles n’ont pas été vaccinées, tandis que seulement 50% des femmes vaccinées ont été enceintes.

En utilisant la régression logistique pour analyser les données, la probabilité d’avoir été enceinte a été estimée pour les femmes qui ont reçu un vaccin contre le VPH, comparativement aux femmes qui n’ont pas reçu le vaccin.

Les résultats suggèrent que les femmes qui ont reçu le vaccin contre le VPH étaient moins susceptibles d’avoir déjà été enceintes que les femmes du même groupe d’âge qui n’ont pas reçu le vaccin.

Si 100% des femmes de cette étude avaient reçu le vaccin contre le VPH, les données suggèrent que le nombre de femmes ayant jamais conçu aurait diminué de 2 millions.

Une étude plus approfondie sur l’influence du vaccin anti-HPV sur la fertilité est donc justifiée. 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29889622

 

Malgré les nombreux témoignages de victimes du vaccin hpv qui se multiplient, les nombreux décès et cette étude datant du 11 juin 2018, en France, à l’assemblée nationale, une proposition de loi visant à ajouter le vaccin contre le papillomavirus sur la liste des vaccinations obligatoires, le 27 juin 2018.

http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1118.asp

 

 

 

 

Laisser un commentaire