CORONAVIRUS, ORIGINES, PEURS, SOLUTIONS…..

 

 

 

 

Arme biologique du coronavirus – Comment la Chine a volé le coronavirus au Canada

1 L’échantillon saoudien du SRAS
2 Le laboratoire canadien
3 Espionnage biologique chinois
4 Xiangguo Qiu – L’agent chinois de la guerre biologique
4.1 Infiltrer le laboratoire canadien
5 Le coronavirus de Wuhan
6 Arme biologique du coronavirus
7 Programme chinois de guerre biologique
7.1 Arme biotech
8 Couverture GreatGameIndia Coronavirus

Coronavirus Bioweapon – How China Stole Coronavirus From Canada And Weaponized It

 

Le Dr Francis Boyle, créateur de la loi américaine sur les armes biologiques, affirme que le coronavirus est une arme biologique

Dr. Francis Boyle, Creator of US Bioweapons Act, Claims Coronavirus is a Biological Weapon

 

Chine : lancement des applications commerciales de la 5G à Wuhan

http://french.xinhuanet.com/2019-10/31/c_138517993.htm?fbclid=IwAR1ZLhqq_vbAsE0my3BSP0BjEmcvLQ5yyDbizp6JJTIvb4mghRrCa7Ge-uU

 

CORONA VIRUS ET 5G synthèse par Michel Dogna

Peu de synthèses logiques dans l’embrouillamini “contagieux” !…

 

Davantage d’études sur la vitamine C approuvées en Chine pour lutter contre le coronavirus: une thérapie censurée aux États-Unis

 

Un médecin chinois aide les patients atteints de coronavirus avec un protocole vitaminique puissant

https://www.naturalhealth365.com/breaking-news-coronavirus-3308.html

 

DES TONNES DE VITAMINE C À WUHAN

21 février 2020 Trois études de recherche sur la vitamine C par voie intraveineuse approuvées pour le traitement de COVID-19
16 février 2020 La vitamine C intraveineuse à dose élevée précoce est le traitement de choix pour la pneumonie 2019-nCov
13 février 2020 Des patients atteints de coronavirus en Chine recevront un traitement à haute dose de vitamine C
10 février 2020 LA VITAMINE C ET SON APPLICATION AU TRAITEMENT DU CORONAVIRUS nCoV: Comment la vitamine C réduit la gravité et les décès dus aux maladies respiratoires virales graves
2 février 2020 Traitement intraveineux à la vitamine C en milieu hospitalier pour le coronavirus et les maladies connexes
30 janvier 2020 Traitement nutritionnel du coronavirus
26 janvier 2020 La vitamine C protège contre le coronavirus

http://orthomolecular.activehosted.com/index.php?action=social&chash=e00da03b685a0dd18fb6a08af0923de0.143&s=d185c2708608bef09bdb5476e2a16d33

 

Dr Brownstein: le virus Corona n’est pas nouveau – voici ce qu’il faut faire

 

Une substance végétale pour venir à bout du coronavirus?

 

La peur ?

” La peur réduit notre vitalité, elle est facteur de maladie, de troubles organiques et elle réduit la durée de vie. ”  Dr David J. SCHWARTZ

 

EN MARGE D’UNE « PANDEMIE » : MALADIE PUNITION OU MALADIE CHEMIN DE GUERISON ?

Pour beaucoup de gens, surtout ceux élevés dans la tradition judéo-chrétienne, la maladie est une sorte de punition, de châtiment, une conséquence funeste de ce fameux « péché originel » que les prêtres ont inventé pour que tous, même les bébés au sourire innocent, soient frappés, bloqués dans leur joie de vivre, immobilisés dans une morale rigide qui fait d’eux des pêcheurs « incapables par eux-mêmes de faire le bien ». Leur seul salut ? Obéir aux prêtres qui vont dire : « Faites ce que je vous dis, moi qui suis investi de l’autorité divine, et vous obtiendrez le pardon ! » Et les médecins, prêtres de la grande religion médicale moderne, clament haut et fort : « Vous êtes tombé malade », ou vous avez attrapé la grippe, pas de chance ! Suivez mon traitement et vous allez guérir ! »
Oui la vie vous a puni mais nous allons vous sauver par une intervention extérieure, l’absolution donnée par un prêtre ou les pilules données par un médecin !
Gigantesque marché de dupes puisque la maladie n’est ni une malchance qui survient par hasard, ni une punition, non, la maladie correspond à un effort du corps pour se guérir. Elle est utile, bénéfique, précieuse ! La couper par un traitement chimique est l’une des erreurs les plus dramatiques de notre époque où une médecine matérialiste et oublieuse de la sagesse des médecines ancestrales a pris le pouvoir sur les populations. A la moindre poussée de fièvre, à la plus petite infection virale ou bactérienne, on se précipite chez le médecin qui, presque inévitablement, rédige une ordonnance avec des médicaments anti-fièvre, des antibiotiques et autres produits chimiques qui ont pour effet de bloquer les mécanismes naturels du corps pour se guérir et de paralyser le système immunitaire pendant quelques semaines ou quelques mois. Mon ami Thierry Casasnovas, dont la chaîne Youtube est une véritable « école de santé à domicile » exprime cela en termes forts : il y a l’école du « corps con », celle qui croit que le corps est notre ennemi, ou tout au plus un imbécile, un idiot qui veut nous faire souffrir, et celle du « corps intelligent » qui croit en l’immense sagesse des mécanismes biologiques qui cherchent toujours à promouvoir la santé et la joie de vivre!
Virus et bactéries ne sont pas, pour la plupart, des ennemis mais des « agents de nettoyage » que le corps utilise pour se dépolluer quand les organes émonctoires n’arrivent plus à éliminer les toxines. Nous avons beaucoup plus de bactéries que de cellules dans notre corps et, dans un mètre cube d’air il y a entre 2 et 40 millions de virus ! Croire que l’on va se protéger des virus avec un masque de papier est d’un ridicule consommé car même à travers un masque, on respire de l’air et celui-ci ne peut pas être débarrassé de ce qu’il contient ! Certes, certains virus sont pathogènes et des épidémies peuvent survenir, mais elles sont dangereuses que pour ceux dont le système immunitaire fonctionne mal suite à un mode de vie qui ne respecte pas les principes naturels de l’harmonie. C’est une loi fondamentale valable pour tous les êtres humains !
Du temps de la peste, au Moyen-Age, on disait que deux catégories de gens étaient protégés : les médecins et les voleurs, car ils avaient trop de travail pour avoir le temps de tomber malades ! Cela me rappelle une anecdote étonnante : la Suisse, il y a quelques décennies, avait décidé de protéger ses habitants d’une éventuelle attaque nucléaire en construisant, sous toutes les maisons et immeubles, des abris anti atomiques, avec murs de béton très épais et portes blindées. Impressionnant ! Une Suisse en sous sol est ainsi née, pour la grande joie des entreprises du bâtiment ! J’ai écrit un jour à la Protection Civile, l’organisme qui gère tout cela, en demandant naïvement : « Ces formidables abris nous protègent des bombes, mais l’air que l’on y respire vient de l’extérieur et la radioactivité ne peut pas être bloquée par des filtres. Donc, les braves gens terrés dans leurs abris vont périr radioactifs à coup sûr ! Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? » Evidemment, ils n’ont jamais pu me répondre !
De plus il faut comprendre que nombre de scientifiques de notre époque sont coincés dans une vision très étriquée des virus et des bactéries, celle qui, depuis Pasteur, tient le haut du pavé : virus et bactéries sont la cause des maladies et c’est en les massacrant que l’on va faire règner la paix de la santé. Mais cette vision militaire a été dépassée par les recherches des dernières décennies : tout d’abord on s’est rendu compte que virus et bactéries changent sans cesse ! Le streptocoque que l’on prélève sur le lieu d’une infection ou sur votre peau peut devenir staphylocoque une heure après !
Cela s’appelle le pléiomorphisme bactérien.
Certaines grippes surviennent sans qu’on trouve le moindre virus, d’autres sont en relation avec le virus de l’influenza, ce virus qui change chaque année, ce qui rend les vaccinations contre la grippe totalement inefficaces puisque le vaccin est préparé avec la souche de l’année précédente. D’autres grippes encore sont en relation avec d’autres virus. Et les virus n’arrêtent pas de muter ce qui sème la panique chez les virologistes ! C’est la confusion la plus totale. De plus on confond souvent la présence d’un virus avec son rôle dans la genèse d’une maladie. Est-il la cause ou la conséquence des troubles présents ? Le moustique est-il la cause du marécage ou sa conséquence ? En fait le système immunitaire n’est pas une sorte d’armée qui lutte contre les virus et bactéries envahisseurs, tous ennemis, il est un gigantesque « hymne à l’unité » qui gère cellules, virus et bactéries avec une sagesse qui est des millions de fois plus grande que celle de tous les médecins du monde.
Au début du sida nous avions, avec le professeur Jean Ziegler, écrit au Conseil Fédéral, qui gouverne la Suisse, pour leur dire : « Le sida étant du à une baisse de l’immunité pourquoi ne publiez-vous pas la liste ci-jointe qui montre tout ce qui, dans le mode de vie, fait baisser l’immunité et ce qui la stimule positivement ? »
Evidemment le Conseil Fédéral a botté en touche en disant : « Cette liste va donner de faux espoirs aux malades, et nous n’en parlerons pas ». Il faut dire que dans la liste des produits immunodépresseurs se trouvaient les médicaments chimiques et les vaccins… plutôt gênant dans un pays grand dévôt de Big Pharma !
CONCLUSION : Respectez votre système immunitaire et apprenez à faire confiance à votre corps. Il ne fait rien qui soit « contre vous », il agit toujours avec une intelligence fantastique, pour votre bien. En comprenant cela, vous allez l’aider à faire son travail de guérison et apprendre, en le soutenant par une démarche de vie holistique, les grandes lois de la vie naturelle, la vie du paradis sur Terre !
Vous ne vivrez plus dans la peur et l’attente d’un vaccin ou d’un médicament chimique sauveur, vous deviendrez responsable de votre santé et de votre vie et remercierez tous les jours votre corps, cette incroyable « machine » dotée de mécanismes de guérison surpuissants, ce corps merveilleux que la vie vous a donné pour vivre heureux à tout âge et en toutes circonstances !
Et n’oubliez pas de régulièrement vider votre corps émotionnel de la peur, de la colère et de la tristesse, en les laissant sortir à travers le corps physique par des gestes et des sons. C’est ce que j’ai appelé la « folie douce » et qui permet de comprendre la sagesse de Jésus : « Le royaume des cieux est pour ceux qui redeviennent de petits-enfants ! »
Etre adulte à plein temps vous expose au stress et à toutes sortes de maladies…Des « moments d’enfance » vous en délivrent et vous permet de vous reconnecter avec votre corps de lumière, ce corps éblouissant qui vous donne la vie à chaque instant et vous guide vers le bonheur et la conscience de l’unité avec tous les êtres vivants, y compris les virus et la bactéries. Vive la vie délivrée des dogmes pseudo-scientifiques et des frayeurs inutiles qu’ils engendrent, vive la vie dans toute sa splendeur et son dynamisme évolutif !
Terminons par une pensée de compassion envers tous ces virologistes convaincus que seuls des médicaments ou des vaccins vont nous délivrer des pandémies menaçantes alors que, depuis des millénaires, c’est prendre soin de soi qui constitue la meilleure protection qui soit. Elle n’a qu’un défaut : elle est gratuite, ce qui ne plaît pas du tout aux multinationales assoiffées de profits financiers !

Dr Tal SCHALLER

 

On dit « La peur n’évite pas le danger ».
Pourtant, comme toutes les émotions, la peur est un signal d’alarme pour nous pousser à agir efficacement… tant qu’elle ne devient pas chronique.

Dans le cas d’une épidémie, LES PEURS AGGRAVENT LE DANGER. Pour plusieurs raisons :

  • Une raison d’ordre biologique : plus on a peur, plus l’organisme se met en position d’alerte, pour se préparer au combat ou à la fuite. Et quand il fait cela, il met en pause les autres fonctions, qu’il ne considère pas comme prioritaires. Lesquelles ? La digestion, et … le système immunitaire. « Génial », non ? Plus on a peur des virus, plus on leur prépare le terrain.

De Claude Canivez

https://www.jaime-left.com/2020/02/28/coronavirus-la-peur-aggrave-le-danger-protocole-eft-en-video/

 

CDL29 – Coronavirus : le management par la terreur

Jean-Jacques Crèvecoeur

 

Hakuna matata

 

 

Laisser un commentaire